Atelier encre de Chine et peinture abstraite à Kangaroo Island

Mon moyen de transport habituel pour me rendre aux ateliers est la voiture, cependant aujourd'hui j'ai pris le ferry, de Cape Jervis à Kangaroo Island. Quelle belle façon de débuter la journée!

Glenda Taylor m'attendais tout sourire au débarcadère qui se trouve à quelques minutes seulement de la galerie. Aujourd'hui, nous apprenons quelques techniques de peinture abstraite pour créer des fonds sur lesquels nous allons peindre des éléments floraux (ou des coquillage, ou des fruits pour certains!).

 

La technique de la feuille d'or semble être très populaire, suscitant un grand intérêt lors de la démonstration. Les détails à l'encre blanche se sont également révèlées digne du goût des participants.

Nombreux sont ceux qui ont expérimenté différentes approches en ce qui concerne la technique de la superposition de papier.

 

Les résultats de l'après-midi été variés : du travail abstrait à la peinture florale, en passant par l'expérimentation pure et les nuances subtiles de gris ou de contraste en noir et blanc, les essais étaient variés.

 

Alors que la causette allait bon train au matin, l'après-midi s'est révélée beaucoup plus calme... la concentration était profonde et presque palpable !

Il ne restait plus que quelques minutes avant la fin de la journée et les peintures, au soleil afin de sécher plus vite, sentent l'encre fraîche. Une journée de stage seulement semble toujours trop courte!

Journée encre à Port Augusta

Il n’est que 9 heures quand j’arrive à la galerie de la Curdnatta Artists 'Platform, et il fait déjà très chaud. Il dépassera les 40 degrés au cours de la journée.

 

Heureusement à l'intérieur, il fait bon, et les tables sont déjà préparées. Au total, 12 participants ont pràvu de venir! Parmi eux, des artistes textiles, des professeurs, une céramiste, une jeune mère et des débutants m'honorent de leur présence.

 

Nous abordons quelques techniques, parlons des procesus de certains artistes, de marques à l'encre, des différentes qualité de papier, de pinceaux magiques... Quand le moment est venu de créer leur oeuvre personnelle (mon moment préféré!), les créatifs se déchaînent. Des cellules, des rayures, des fraises, des sols géologiques ou des algues empêtrées dans les courants d'eau font surface autour de la pièce. Il y a aussi de nombreuses expérimentations, d'essais à la feuille d'or et à l'encre blanche.

Un atelier d’une journée, une fois de plus, ne semble vraiment pas assez long pour explorer toute la créativité explosive dont fait preuve les participants!

Encre et Abstraction à Port Lincoln

Je suis arrivée en Australie du Sud il y a quelques jours à peine, nous sommes fin Férier 2019. Je me remets tout juste des 2 heures et demie de décalage horaire avec l'Australie Occidentale (l'état du Western Australia).

 

L'aube semble tout juste émerger alors que je me dirige déjà vers le "grand bâtiment vert avec un poisson sur un vélo" (c'est ainsi qu'on me l'a décrit). La salle est prête et Georgie du centre d'art le Nautilus est là pour m'accueillir.

 

De nombreuses personnes du Port Lincoln Art Group assistent au stage aujourd'hui. Chaque participant se présente et il est fascinant d'entendre chacun parler de sa pratique artistique. J'imagine comment l'encre de Chine va s'incérer dans leur travail.

 

L'après-midi durant, certains paysages apparaissent tandis que quelques participants continuent de développer leurs magnifiques illustrations du matin. L'encre blanche et la feuille d'or sont très populaires cette fois-ci et des éléments sont incorporés dans de plus grandes œuvres.

 

Tout le monde est très concentré jusqu'à ce qu'on regarde le travail de chacun avant de tout ranger... C'est formidable de découvrir les "recettes personnelles" de chacun généreusement partagées.

Born in France, Sofie Dieu’s first encounter with art was through church. With a penchant for ritual and spirituality, the artist is best known for her fragile, sombre, and sometimes violent ink paintings and textile works.

 

Poetic and humanist, her practice draws on her journeys to China and Australia. She explores how identity and memory fluctuate according to their immediate environment. Landscapes, people, secrecy, healing, and the dichotomy between light and darkness are some of her recurring themes.

  

Multi-art prizes and award finalist, her work was included in the Sydney North Art Prize, Waterhouse Natural Science prize and the Contemporary Art Award amongst others. In 2016, she worked on the Camperdown Cemetery installation for Sydney Biennale. In 2017, her work will be shown during Vivid and Mental Health Month in Sydney.